Ostéopathie ou kinésithérapie : quelle pratique choisir ?

Ostéopathie et kinésithérapie sont deux disciplines qui peuvent sembler similaires. C’est pourquoi il est souvent difficile de savoir laquelle choisir pour soulager nos maux. Mais malgré leurs similitudes, elles restent bien différentes et surtout très complémentaires. Elles ont chacune leurs intérêts et leurs spécificités.

Différences entre kinésithérapeute et ostéopathe

Le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute travaille essentiellement sur le système musculo-tendineux (c’est à dire les muscles et les tendons qui s’accrochent sur une articulation). En général il se concentre sur la zone douloureuse. Les techniques employées peuvent être manuelles ou aidées par des appareillages (ultrasons, ondes de choc, électrothérapie, ballons, tapis de course, vélo, etc..). Elles peuvent être complétées par l’utilisation de chaud ou de froid.

Le but principal du kiné est de rééduquer une articulation et/ou un membre dans sa totalité (suite à un accident par exemple). C’est à dire soulager la douleur et permettre au patient de réaliser à nouveau les gestes de la vie quotidienne. La zone traitée doit être réintégrée au schéma corporel. Cela passe par une répétition des mouvements. C’est pourquoi les séances de kiné se répètent selon les motifs sur plusieurs semaines/mois et souvent plusieurs fois par semaine.

Voici quelques exemples du champ d’action du kinésithérapeute:

  • Rééducation suite à un traumatisme (entorse, fracture, accident de la route, tendinite..) ou en post chirurgical associée à un travail sur les cicatrices.
  • Rééducation du périnée en post-partum et de l’ensemble du système gynéco-urinaire (fuites urinaires, rectales..).
  • Drainages lymphatiques lors de troubles circulatoires.
  • Traitement des affections respiratoires chez l’enfant et chez l’adulte.
  • Prise en charge des pathologies rhumatismales.
  • Autres en fonction des spécialités de chaque praticien ( rééducation du sport, vestibulaire, maxillo-faciale…)
L’ostéopathe

L’ostéopathe travaille sur les différentes structures du corps (articulations, muscles, ligaments, viscères, crâne). Il a une vision plus globale du corps et s’attelle à remonter jusqu’à l’origine de la douleur ou du dysfonctionnement. Pour cela il va rechercher les tensions et restrictions de mobilité qui affectent les différents tissus du corps humain. Il utilise des techniques exclusivement manuelles (musculaires, fasciales, structurelles, viscérales ou crâniennes).

Il faut savoir que tout ce qui nous arrive au cours de notre vie (travail, positions, activités sportives, accidents, chutes, opérations) laisse des traces dans nos tissus. Toutes ces informations se stockent petit à petit dans notre corps jusqu’au jour où il n’est plus capable de les assimiler. C’est alors que certaines régions deviennent douloureuses. Vous comprendrez donc que si vous avez mal au dos par exemple, l’origine du problème peut provenir directement de votre dos comme des différentes tensions accumulées un peu partout dans votre corps.

Voici quelques exemples du champ d’action de l’ostéopathe:

L’ostéopathie joue également un rôle dans la prévention des blessures et des douleurs. Notre corps est sans cesse sollicité par nos positions, notre activité, notre stress ou encore notre alimentation. Lorsque celui-ci est au bout de ses capacités d’adaptation, c’est à ce moment là que des douleurs peuvent apparaître. Alors avant d’arriver à “saturation”, faire un bilan chez l’ostéopathe permet de lever un grand nombre de tensions accumulées et de repartir sur des bases plus solides.

Généralités sur ces deux professions

La kinésithérapie est soumise à prescription médicale contrairement à l’ostéopathie. C’est pourquoi les actes de kinésithérapie sont remboursables par la Sécurité Sociale alors que l’ostéopathie n’est remboursée que par certaines mutuelles.

En conclusion, ces deux disciplines ne sont donc pas concurrentes mais bel et bien différentes et surtout COMPLÉMENTAIRES ! Dans de nombreux cas et en particulier dans les suites de traumatismes (fractures, entorses, accidents, chirurgie) il est très bénéfique de combiner des séances de kinésithérapie et d’ostéopathie.

Avec sa vision globale du corps l’ostéopathe va lever les tensions/restrictions de mobilité de la zone douloureuse et favoriser la vascularisation et l’innervation de celle-ci. Le kinésithérapeute pourra quant à lui rééduquer la zone et réintégrer celle-ci dans le fonctionnement global du patient.

Si malgré cela il vous reste des doutes concernant la prise en charge de vos maux, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe à Muret pour répondre à vos interrogations.