L’ostéopathie face aux troubles du sommeil

Le sommeil est essentiel à notre développement et notre épanouissement. En fonction de l’âge de chaque individu il aura une durée et un rôle différent. Mais malgré qu’il soit très important pour faire le plein d’énergie pour affronter nos dures journées, nombre d’entre nous sont confrontés à des troubles du sommeil. Insomnies, apnées du sommeil, syndrome des jambes sans repos sont autant d’éléments qui viennent perturber notre quotidien. Alors avant de se lancer dans la prise de somnifères, pourquoi ne pas essayer l’ostéopathie. 

Retour sur le sommeil

Chez les bébés le sommeil est très important pour leur croissance et leur développement. On considère que le sommeil d’un nourrisson se décompose en deux grandes phases. L’une qui sera destinée à la sécrétion des hormones de croissance et l’autre au développement du système nerveux.

Si dans les trois premiers mois de sa vie, un bébé peut dormir jusqu’à 20 heures par jour, cela diminue peu à peu pour atteindre le même rythme qu’un adulte vers 2-3 ans (avec quelques siestes en plus).

On estime qu’un adulte a besoin en moyenne de 8 heures de sommeil par nuit. Toutefois cela dépend de chaque individu, certains auront besoin de seulement 6 heures, d’autres de 10 heures. Il est juste nécessaire de respecter ses propres besoins et d’adapter ses habitudes de vie en fonction.

Chez les personnes âgées le temps de sommeil à tendance à se réduire pour atteindre environ 6 heures par nuit. Si le temps est plus court la nuit, c’est qu’il est généralement compensé par des siestes en journée qui permettent un repos complet. Toutefois avec l’âge le sommeil devient parfois plus irrégulier, entrecoupé par des réveils.

Étapes du sommeil

On considère que le sommeil d’un adulte se décompose en 4 phases:

  • L’endormissement: Les muscles se relâchent progressivement, la conscience diminue et la respiration devient plus lente.
  • Le sommeil lent léger: A ce stade le moindre élément extérieur (bruit, lumière) peut suffire à nous réveiller.
  • Le sommeil lent profond: C’est la phase la plus importante qui permet de récupérer de la fatigue accumulée grâce à un repos complet du corps.
  • Le sommeil paradoxal: Durant cette phase des signes de sommeil très profond ainsi que d’éveils sont présents. C’est majoritairement ici que se produisent les rêves.

Ces 4 phases représentent un cycle de sommeil qui dure environ 90 minutes. Lors d’une nuit entre 3 et 5 cycles se succèdent.

Intérêts du sommeil

Le sommeil fait partie de nos fonctions vitales. En effet il est nécessaire à:

  • L’apprentissage et la mémorisation
  • La croissance (chez les enfants)
  • Au bien-être dans la journée
  • Au renforcement des défenses immunitaires
  • La mise au repos de l’organisme (ralentissement du système cardio-respiratoire, relâchement des muscles, reconstitution des stocks énergétiques nécessaires au bon métabolisme..)

Lorsqu’un individu fait face à des troubles du sommeil, il s’agit en général d’un dérèglement au niveau du système nerveux autonome. Ce système régule les grandes fonctions de l’organisme comme la respiration, la digestion, la circulation sanguine, etc.. Il est nécessaire au maintien de l’homéostasie (équilibre interne du corps). C’est pour cela, que lorsqu’il existe un déséquilibre sur ce système (et donc des troubles du sommeil) d’autres signes pourront apparaître:

L’ostéopathe peut agir sur l’ensemble de ce système afin de réguler les différents troubles qui en découlent.

Troubles du sommeil les plus fréquents

De nos jours on remarque que de plus en plus de personnes font face à des troubles du sommeil (l’insomnie étant le plus fréquent). Ces derniers ont un retentissement aussi bien sur le plan physique que moral et social.

L’insomnie: C’est une insuffisance ou une absence de sommeil qui peut se répéter plusieurs nuits dans la semaine voire dans les cas les plus sévères toutes les nuits. Celle-ci a des répercussions sur la mémoire, la concentration et donc les apprentissages. Lorsqu’elle est très sévère, l’insomnie peut mener à la dépression.

L’apnée du sommeil: Elle se manifeste par des pauses respiratoires involontaires durant le sommeil. Ces pauses peuvent durer plusieurs dizaines de secondes et se reproduire plusieurs fois dans la nuit. Elles peuvent être accompagnées de réveils nocturnes en sursaut associés à des sueurs. Le sommeil n’est pas du tout récupérateur, les patients font face à une importante fatigue la journée. Les personnes en surpoids, âgées ou qui ronflent de façon importante sont les plus touchées par les apnées du sommeil.

Le syndrome des jambes sans repos: Il s’agit de sensations désagréables dans les jambes (démangeaisons, picotements, fourmillements, décharges électriques..) qui surviennent principalement le soir et la nuit. Elles provoquent un besoin irrépressible de bouger les jambes et altèrent fortement la qualité du sommeil. Ce syndrome touche plus particulièrement les femmes.

Les parasomnies: Ce sont des phénomènes anormaux qui se produisent durant le sommeil et qui se manifestent par un état de conscience intermédiaire (entre le sommeil et l’éveil). Il peut s’agir de cauchemars, somnambulisme, terreurs nocturnes, énurésie, bruxisme, etc..

Actions de l’ostéopathe face aux troubles du sommeil

Comme nous l’avons vu précédemment, les troubles du sommeil sont en général liés à un dysfonctionnement du système nerveux autonome (végétatif). Le rôle de l’ostéopathe va être de libérer toutes les structures en lien avec ce système afin d’optimiser son fonctionnement.

Après une anamnèse approfondie concernant le sommeil du patient, ses antécédents et ses habitudes de vie, l’ostéopathe effectuera des tests afin de mettre en évidence les zones en tension responsables des troubles du sommeil.

Le traitement de votre ostéopathe à Muret sera comme toujours global sur l’ensemble du corps. Toutefois il portera une importance particulière aux zones en lien avec le système nerveux. Il s’agit du crâne et de l’ensemble de l’axe crânio-sacré (le long de la colonne vertébrale). Si l’ostéopathe retrouve la présence d’un “whiplash” (désynchronisation entre le mouvement du crâne et du bassin) il sera nécessaire de le traiter en priorité. En général ce mécanisme fait suite à un gros traumatisme pouvant être d’origine physique (accident de la route, chute) ou émotionnel (divorce, décès..).

En général il faudra 2 à 3 séances d’ostéopathie afin de régler les troubles du sommeil. Toutefois une amélioration pourra déjà se faire sentir dès la première séance. Ceci reste cependant propre à chaque individu et au type de troubles rencontrés.

Quelques conseils sur le sommeil

Afin que les consultations que vous faites chez l’ostéopathe portent leurs fruits durablement il est nécessaire d’adopter aux quotidien certaines habitudes:

  • Évitez la consommation d’excitants (café, thé, soda, tabac, alcool..) en soirée
  • Privilégiez une activité physique en journée plutôt que le soir
  • Adoptez des horaires réguliers de coucher et de lever
  • Évitez les repas riches et copieux le soir
  • Privilégiez un livre aux écrans avant de vous coucher

De même certaines positions de sommeil sont plus recommandées que d’autres. Privilégiez le coucher sur le dos ou sur le côté avec un oreiller adapté à la hauteur de votre cou. Ces positions maintiennent mieux le corps (et en particulier le dos) en rectitude, contrairement à la position sur le ventre qui exerce une torsion constante au niveau du rachis cervical.

Attention toutefois pour les personnes sujettes aux ronflements et aux apnées du sommeil, la position sur le dos peut les accentuer.