Pouce ou sucette: lequel choisir?

A la naissance de bébé, vous êtes beaucoup de parents à hésiter entre donner la sucette ou laisser prendre le pouce. Mais y’a t’il une “solution miracle”? Voici mon avis d’ostéopathe sur les impacts que l’un et l’autre peuvent avoir sur le développement de l’enfant.

La succion chez les tout-petits

Les nourrissons ont un réflexe de succion qui est inné. Il sert avant tout à s’alimenter mais aussi à se rassurer, s’apaiser. La succion permet la libération d’ocytocine (hormone du plaisir associée à la relation parent/enfant). Elle peut donc aider à s’endormir ou à soulager certains maux de ventre. Ce réflexe est plus ou moins développé d’un bébé à l’autre.

Lors de la croissance de l’enfant, la succion/déglutition va permettre le mouvement et donc le développement du palais, de la mâchoire et de l’ensemble des os de la face. Cela participe à la mise en place des différentes fonctions physiologiques de l’enfant comme la mastication, le langage ou la respiration nasale.

Les premières semaines il peut être dur de faire la différence entre réel besoin de téter pour s’alimenter et besoin de téter pour s’apaiser, se rassurer. Chez les bébés allaités, certains peuvent réclamer souvent le sein pour boire de toutes petites quantités. Il s’agit alors de tétées câlins qui peuvent si elles sont trop fréquentes générer des douleurs chez maman. C’est alors que le petit doigt d’un parent, la sucette ou le pouce peuvent être de bonnes alternatives.

Chaque solution comporte des avantages et des inconvénients. De plus, il y a peu de chances que vous arriviez à imposer votre choix à bébé. La forme de son palais, le positionnement de sa mâchoire et de sa langue sont autant d’éléments qui peuvent influencer son choix.

Avantages et inconvénients du pouce et de la tétine

Avantages du pouce:

  • Bébé peut le prendre seul sans l’intervention d’un parent.
  • Il ne se perd pas, ne tombe pas par terre.
  • Lorsqu’un enfant joue ou veut parler il ne peut pas être utilisé.

Inconvénients du pouce:

  • Le pouce crée une pression plus importante au niveau du palais ce qui modifierait plus le développement bucco-dentaire de l’enfant.
  • Il est plus difficile de contrôler le temps où l’enfant suce son pouce ainsi que le moment où il doit arrêter car bien sûr il l’a toujours sur lui.

Avantages de la sucette:

  • L’appui de la tétine sur le palais est plus souple et modifierait moins le développement bucco-dentaire.
  • Il est plus facile de contrôler le temps que l’enfant passe avec la sucette dans la bouche qu’avec le pouce.
  • Elle pourrait diminuer le risque de mort subite de nourrisson, mais cette relation n’est pas encore suffisamment prouvée scientifiquement.

Inconvénients de la sucette:

  • Un enfant peut parler avec la sucette dans la bouche ce qui peut gêner le développement du langage et l’articulation.
  • Elle tombe, s’oublie, se perd.

Cas particulier des bébés allaités:

Vous avez peut être déjà entendu parler du risque de confusion sein/tétine. En effet, chez les bébés allaités l’introduction trop rapide (avant 6 semaines) de la tétine peut présenter un risque. Lors d’une tétée, le bébé doit s’adapter à la forme du mamelon, ainsi qu’à la perception de la peau de la maman dans sa bouche. Cela développe sa sensorialité d’une certaine manière. Si dans le même temps vous introduisez une forme et une sensation différente avec une tétine en plastique cela peut perturber cette découverte. Mais encore une fois cela dépend de chaque nourrisson. Dans de nombreux cas il rejettera de lui-même la sucette dans les premières semaines.

Attention aux idées reçues

La tétine ne sert donc pas à “faire taire” son bébé. Au contraire elle peut même être très utile pour le rassurer et apaiser certains maux.

Pour les personnes qui pensent que la sucette déforme le palais et la dentition il y a du vrai et du faux. En effet, la forme de la tétine est adaptée à celle du palais et est souple contrairement au pouce plus dur. La succion de l’un ou l’autre après l’apparition des dents de lait peut toutefois amener une béance (espace important entre incisives supérieures et inférieures) et une malposition de la langue qui entravera par la suite le passage de la déglutition primaire à secondaire. Il faut donc contrôler de très près la bouche de votre enfant et veiller à ce qu’il arrête de sucer son pouce ou la sucette au plus tard vers 3 ans.

La sucette et le pouce peuvent créer une dépendance. Si dans les premiers mois la succion est importante pour se calmer, s’endormir ou soulager des douleurs elle devient souvent par la suite une habitude. Il convient donc de commencer le sevrage en douceur en le remplaçant par exemple par un doudou et en amenant des explications adaptées et rassurantes.

Si le sevrage est trop compliqué il existe une alternative plus en douceur: le MACHOUYOU. C’est un petit appareil en silicone qui se place dans la bouche tout en permettant le bon positionnement de la langue et donc la transition vers la déglutition secondaire. Il permet aussi la disparition de la béance dentaire en quelques mois seulement. Il a été inventé par un chirurgien-dentiste et s’utilise dès 2 ans et avant l’apparition des dents définitives. C’est un dispositif d’utilisation précoce qui peut éviter par la suite le recours à un appareil dentaire plus classique type “bagues”.

Enfin sachez que si des questions persistent concernant l’utilisation de la tétine vous pouvez joindre votre ostéopathe à Muret. Je me tiens également disponible si vous avez des interrogations concernant d’éventuels maux (problèmes de succion, de sommeil, coliques,..) que pourrait rencontrer votre petit bout.