L’ostéopathie en post-partum (après l’accouchement)

Les femmes sont de plus en plus sensibilisées à l’ostéopathie pendant leur grossesse, mais encore beaucoup la négligent après l’accouchement. Pourtant, afin de s’occuper du mieux possible de bébé, il est important d’être bien dans son corps.

Les modifications après l’accouchement

Pendant la grossesse, votre corps a subi un certain nombre de chamboulements. Mais il faut savoir qu’après l’accouchement les modifications sont encore plus importantes et brutales. Vous perdez beaucoup de poids et votre taux d’hormones chute très rapidement. Vos muscles et vos ligaments doivent retrouver une tonicité optimale et votre utérus doit reprendre sa taille initiale.

Ces nouveaux changements peuvent créer des blocages, des tensions, des dysfonctionnements qui vous seront plus difficiles à gérer. De plus, si l’accouchement a été un peu difficile (utilisation de matériel, césarienne, péridurale) et que le temps de travail (et d’expulsion) a été trop long ou trop court cela vient compliquer la récupération.

Dans les premiers jours qui suivent l’accouchement vous allez peut-être mettre en place un allaitement, puis vous allez porter bébé ce qui va rajouter des contraintes dans votre corps. Petit à petit ces dérèglements peuvent occasionner des troubles, ou accentuer des douleurs déjà présentes avant et pendant la grossesse.

L’ostéopathie et le post-partum

L’ostéopathie permet de retrouver une bonne mobilité au niveau du bassin, du coccyx, des hanches et de la colonne vertébrale. Elle permet également de retrouver un bon fonctionnement des systèmes digestif, uro-gynécologique et cardio-respiratoire.

Quand consulter

En général je conseille aux patientes de faire une séance d’ostéopathie avant le début de la rééducation du périnée (environ 3 semaines, un mois après l’accouchement). Cela laisse le temps au corps de se “remettre” de l’accouchement et de retrouver une imprégnation hormonale moins importante. La maman a également le temps de trouver ses premières marques dans sa nouvelle vie de famille.

NB: J’attire votre attention sur la rééducation périnéale et abdominale qui doit être réalisée par un kinésithérapeute ou une sage-femme. Même si elle peut paraître un peu rébarbative quand on est jeune et en bonne santé elle a toute son importante plus tard. En effet, elle prévient des risques d’incontinence et de ptôse viscérale et permet une amélioration de la tonicité du périnée après l’accouchement. Cela à plus ou moins long terme.

Indications du traitement ostéopathique

Après l’accouchement l’ostéopathe va pouvoir intervenir sur de nombreux troubles:

  • Douleurs dans le dos (lombalgie, dorsalgie, sciatique): Celles-ci pouvant être exacerbées par le portage du bébé ou les positions d’allaitement.
  • Troubles digestifs (constipation, ballonnements, reflux acides)
  • Incontinence, douleurs lors des rapports, hémorroïdes: Ces dysfonctionnements sont en grande partie dus au poids du bébé sur le périnée pendant la grossesse puis au mode d’accouchement (durée, instrumentalisation, chirurgie..). Dans ces cas l’ostéopathe interviendra en complémentarité des séances de rééducation.
  • Troubles du sommeil
  • Maux de tête
  • Cicatrisation: L’ostéopathe peut intervenir dans les suites de chirurgie (césarienne, épisiotomie) afin d’éviter l’apparition d’adhérences cicatricielles. Celles-ci sont assez fréquentes et très gênantes pouvant créer des douleurs à plus ou moins long terme.
  • Difficultés d’allaitement: Pour ce motif dans de nombreux cas il sera plus bénéfique que ce soit bébé qui fasse une séance d’ostéopathie. Toutefois des tensions chez la maman (au niveau du thorax ou du dos par exemple) peuvent aussi gêner l’allaitement.

Quelque soit le motif de la consultation votre ostéopathe à Muret vous posera différentes questions concernant le déroulement de votre grossesse et de l’accouchement. Grâce à des tests précis il déterminera ensuite les zones en tension et en dysfonctionnement dans votre corps. Cela lui permettra de faire un bilan complet.

Le traitement se fera grâce à des manipulations douces au niveau de l’ensemble du corps. Il portera son attention aussi bien sur les articulations (en particulier le bassin et la colonne), que sur les viscères (organes digestifs, urinaires, gynéco) et le crâne. Cela permet au corps d’adapter toutes les modifications qui ont eu lieu au cours des 9 derniers mois.

Enfin, souvent dans les premiers jours de cette nouvelle vie avec bébé la fatigue s’installe. L’ostéopathie intervient sur l’équilibre de l’ensemble du corps. Elle pourra donc vous aider à mettre toutes les chances de votre côté dans votre nouveau quotidien et à lutter contre cette fatigue. Aussi bien pour maman que pour papa!