Le diaphragme au cœur du traitement ostéopathique

Je vous parle souvent du diaphragme et de son importance dans une consultation d’ostéopathie. Grâce à cet article je vais revenir plus en détails sur son anatomie, son fonctionnement et son rôle afin que vous compreniez comment il intervient dans la mise en place de certains troubles comme des maux de dos, de tête ou des problèmes digestifs par exemple.

Le diaphragme thoracique

Le diaphragme thoracique c’est LE muscle principal de la respiration. C’est lui qui sépare le tronc en deux parties:

  • Une partie supérieure: le thorax qui contient le cœur et les poumons
  • Une partie inférieure: l’abdomen qui contient les organes digestifs et urinaires

On considère que ce muscle prend une forme de “parachute” avec sa partie droite qui remonte plus haut que la gauche à cause de la présence du foie. En haut il s’accroche sur les dernières côtes et la pointe du sternum (appendice xiphoïde) et en bas sur les 3 premières lombaires grâce à deux piliers.

Le diaphragme thoracique est percé par des orifices qui laissent passer les gros troncs vasculaires et nerveux du corps. On retrouve le passage de:

  • L’aorte: la plus grosse artère du corps qui envoie le sang du cœur vers les membres et les organes.
  • La veine cave : la plus grosse veine du corps qui fait remonter le sang des membres inférieurs et des organes vers le cœur.
  • L’œsophage:  le premier organe digestif qui fait suite à la bouche et se termine dans l’estomac.
  • Différents nerfs en particulier destinés au système digestif.
  • Des vaisseaux lymphatiques: canaux qui drainent les déchets du corps avant de se jeter dans les veines.

Si l’on parle de diaphragme thoracique c’est qu’il existe également un diaphragme pelvien au niveau du petit bassin aussi appelé plancher pelvien ou périnée. Les deux diaphragmes fonctionnent en synergie dans l’équilibration de la pression intra-abdominale.

Enfin le diaphragme thoracique est innervé par le nerf phrénique qui prend son origine au niveau des cervicales (C3-C4-C5). Ce nerf transite dans la partie antérieure du cou et dans le thorax avant d’arriver au diaphragme.

Fonctionnement et rôles du diaphragme

Lors de l’inspiration vous allez faire rentrer de l’air dans vos poumons. Pour cela votre cage thoracique gonfle, vos côtes s’écartent et votre diaphragme s’abaisse. A l’inverse lors de l’expiration l’air doit être expulsé donc vos côtes se rapprochent et le diaphragme remonte. Le diaphragme agit donc comme une pompe.

Lors de la respiration les changements de volumes dans les différentes cavités induisent également des modifications de pressions. Cela agit sur les vaisseaux (veines et lymphatiques essentiellement) et permet donc le drainage des déchets de la grande moitié inférieure du corps.

Le diaphragme a aussi un rôle très important dans le brassage digestif. Son mouvement de pompe haut/bas vient appuyer sur les organes digestifs et fait donc avancer le bol alimentaire. Par le même principe mais un peu plus indirectement il agit aussi sur le système génito-urinaire.

Il faut savoir que la région diaphragmatique est considérée comme le centre émotionnel du corps. Lorsque qu’un stress, une émotion désagréable nous envahit cela a tendance à modifier notre respiration. Petit à petit ces stimuli négatifs viennent mettre en tension le diaphragme voire même les tissus environnants.

Grâce à ces informations anatomiques et physiologiques vous comprendrez pourquoi un dysfonctionnement ou des tensions sur le diaphragme peuvent être responsables de :

Il peut également entretenir une situation de stress voire même générer des troubles du sommeil.

Lien entre diaphragme et ostéopathie

Le rôle de l’ostéopathe est de rétablir la mobilité, qu’il s’agisse d’une articulation, d’un muscle ou d’un viscère. Pour cela il procède à différents tests afin de déterminer quelles structures entrent en jeu. Il dispose d’un panel de techniques (tissulaires, fasciales, viscérales, articulaires..) afin de redonner de la souplesse et de la mobilité à la zone. En ce qui concerne le diaphragme des techniques directes sur le muscle et à distance sur les éléments environnants pourront être effectuées.

Vous ne viendrez sûrement pas voir votre ostéopathe en lui disant “j’ai un problème au diaphragme”. C’est lui au décours de son anamnèse (série de questions), de ses tests et en fonction du motif de consultation qui déterminera si oui ou non un travail sur cette zone est nécessaire. Sachant que de nos jours nous sommes tous plus ou moins stressés et que ce muscle est mis à rude épreuve!

Quelque soit le motif vous amenant à consulter en ostéopathie, le traitement sera toujours global. La zone douloureuse ne sera pas la seule à être investiguée.

Enfin sachez que vous pouvez aussi chez vous “entretenir” votre diaphragme grâce à des exercices simples de respiration. Prenez 5 minutes par jour et appliquez vous à respirer avec le ventre et la cage thoracique. Imaginez que vous avez deux ballons que vous vous amusez à gonfler et dégonfler lentement. Votre ostéopathe à Muret est là pour vous donner des conseils et vous aider dans les exercices. Si vous souhaitez aller plus loin dans le travail vous pouvez également faire appel à un sophrologue ou un professeur de yoga.

Le diaphragme c’est la vie alors prenez-en soin! =)