Est-ce qu’un ostéopathe peut déclencher l’accouchement?

Il n’est pas rare que les patientes me demandent s’il est possible de déclencher l’accouchement grâce à l’ostéopathie. Quand le terme approche il est normal de se poser quelques questions, car la crainte est bien souvent de voir son accouchement déclenché médicalement. Dans cet article vous verrez ce que l’ostéopathe peut faire pour vous et quelles sont ses limites.

Quelques rappels

Avant toute chose il est nécessaire de rappeler que le terme n’est pas toujours posé avec exactitude. En effet, en fonction de la durée de vos règles et de la régularité de vos cycles la datation peut parfois être un peu imprécise.

Alors si le terme est dépassé de quelques jours et qu’aucun danger n’a été mis en évidence par votre obstétricien ou sage femme il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Bébé n’est tout simplement pas tout à fait prêt à sortir.

Pour déclencher un accouchement naturellement vous pouvez trouver tout un tas de solutions sur internet (rapports sexuels, marche, massage des bouts de seins, etc..). Attention toutefois dans certains cas ce n’est pas recommandé voire même déconseillé. Il peut être préférable de vous tourner vers des thérapies “naturelles” comme l’ostéopathie ou l’acupuncture par exemple. Grâce à leurs connaissances anatomiques, les thérapeutes réalisent des techniques en respectant votre corps et celui de votre bébé.

Est-ce que l’ostéopathe déclenche réellement l’accouchement?

Le but de l’ostéopathe va être de faciliter la descente de bébé, mais il ne déclenche pas l’accouchement en tant que tel. Il va libérer toutes les tensions qui s’exercent autour de bébé. Il pourra alors descendre librement, appuyer sur le col utérin et donc déclencher lui-même l’accouchement. C’est l’appui sur le col qui entraîne les contractions.

Pour libérer la femme et donc le bébé de ses tensions, l’ostéopathe va agir sur différents points:

La structure osseuse

Il va commencer par travailler sur le cadre osseux c’est à dire le bassin et la colonne vertébrale. En effet, ce sont des structures en rapport direct avec le bébé. Votre corps a dû se modifier énormément pendant la grossesse pour laisser la place au bébé de se développer. Mais il est impossible pour une structure comme un os de se déformer. C’est pourquoi ce sont les articulations qui ont dû s’adapter. Elles ont donc pu créer des blocages qui gênent maintenant la descente du bébé. L’ostéopathe va alors chercher à les faire disparaître.

Le périnée

Il va ensuite vérifier l’état de tension du périnée (sorte de hamac sur lequel reposent les organes gynécologiques dont l’utérus mais aussi le bébé). Si sa position et sa mobilité ainsi que celles de l’utérus sont bonnes le bébé pourra plus facilement descendre. Un périnée détendu aura également plus de facilités à laisser passer bébé. Le risque de déchirure pourra aussi être diminué.

Le stress

La grossesse est source de stress, et plus l’accouchement approche plus le stress a tendance à augmenter. Malheureusement plus on est stressée, plus on se contracte et plus les tensions apparaissent dans le corps. Celles-ci viennent se fixer préférentiellement sur le diaphragme. Ce muscle est l’équivalent du périnée mais cette fois ci au dessus du bébé. Il aura une importance particulière également lors de la poussée, c’est pourquoi il doit être libre au maximum. L’ostéopathe agira sur lui en s’aidant de votre respiration.

De plus lorsque nous sommes stressée c’est notre système nerveux orthosympathique qui travaille plus. Or, pour le déclenchement des contractions utérines nous avons besoin du système nerveux parasympathique (celui qui se met en place lorsque nous sommes détendues). Via certaines techniques en particulier au niveau du crâne, l’ostéopathe peut avoir un impact sur la régulation de ces deux systèmes.

Toutefois il est nécessaire pour la patiente de trouver un moyen de réguler son stress par elle-même (activité physique légère, relaxation, sophrologie, chant..).

Comme pour tout traitement d’une femme enceinte les techniques employées seront douces, en respectant la non douleur et les positions dans lesquelles vous êtes la plus à l’aise.

Je conseille aux patientes de réaliser une séance d’ostéopathie par trimestre de grossesse afin de lever les différentes tensions au fur et à mesure et éviter que des douleurs ne s’installent.

Limites de l’ostéopathie

Les techniques internes (comme un toucher vaginal) sont interdites pour les ostéopathes exclusifs.

De même ils ne peuvent pas prescrire de médicaments ou pratiquer des “manœuvres de retournement” du bébé. Une séance d’ostéopathie peut permettre au bébé de se retourner librement si plus aucune tension ne vient s’exercer sur lui. Toutefois si une raison médicale est présente et l’empêche de se retourner, seule la sage-femme ou l’obstétricien pourra réaliser la manipulation.